2022. Une année sans achat, ou presque: objectifs, mises au point, fonctionnement.


Ce n'est pas un secret, pour qu'une habitude que l'on souhaite intégrer dans notre vie reste, il faut du temps et de la rigueur. Il faut aussi connaître les raisons au départ et la finalité que l'on souhaite obtenir. En 2020, j'avais mes raisons. En 2022, plusieurs points sont restés assez similaires afin d'entamer cette année frugale, mais j'ai l'impression aussi que j'ai changé, donc les finalités de cette année sans achat ou presque ont aussi changées, en partie.





Les grandes lignes 2022


Maintenant que le récapitulatif des deux dernières années est fait (voir 2022. Le retour aux sources. LOW BUY year. Mais avant, un petit récapitulatif depuis 2020), j'ai envie de vous partager en quoi consistera cette année sans shopping, ou presque. M'inspirant un peu des grandes lignes de ma tentative de 2020, je partagerai les points que j'avais mis et apposerai les changements nécessaires.




POUR L'ÉPICERIE ET LA NOURRITURE EN GÉNÉRAL


  • ​Continuer (plutôt recommencer... ) à faire des listes et à planifier les repas pour toute la semaine. Essayer différentes techniques (comme la planification au mois au lieu d'à la semaine) afin de trouver laquelle semble plus réaliste et économique.

  • Éviter le gaspillage alimentaire de toute sorte. Être plus vigilante aux pertes d'aliments dans le frigo. Congeler rapidement si je crois que je ne mangerai pas la nourriture.

  • Vider le garde-manger et essayer d'être créative avec les ingrédients que j'ai déjà. Le temps que j'utilisais pour faire des recherches de trucs à consommer, je peux l'utiliser pour trouver des recettes spécifiques pour un ingrédient sur Pinterest, par exemple.

  • Garder mes valeurs écologiques au centre de mes priorités, en sachant toutefois que tout ne sera pas toujours possible​ d'arriver à tout combiner. Faire de mon mieux étant donné l'endroit où nous habitons.

  • Privilégier l'achat en gros des ingrédients utilisés régulièrement comme par exemple la farine, l'avoine et les huiles.

  • J'établis notre budget d'épicerie à environ 300$ (versus 160$ dans le défi de 2020) par semaine. C'est la réalité d'habiter au Nord.


POUR LA MAISON


  • Fabriquer le plus possible mes produits d'entretien.

  • Garder au minimum les achats pour la maison donc aucun article décoratif ou sans but précis.

  • Continuer de réparer plutôt que d'acheter et évaluer la nécessité de l'objet avant d'en racheter un autre.

  • Privilégier l'achat usagé, si possible.

  • Toujours épurer davantage et essayer de vendre les articles donc nous n'avons plus de besoin.

POUR LES VÊTEMENTS



C'est (toujours) l'une des catégories que je souhaite grandement améliorer.


  • AUCUN achat impulsif, même dans les friperies. Dans l'idéal, aucun nouveau vêtement pour cette année.

  • Faire une liste afin de prévoir un peu à l'avance pour les vêtements des enfants étant donné qu'ils grandissent et qu'il est inévitable qu'ils auront besoin de vêtements adaptés à leur taille. Si je fais des achats indiqués dans ma liste à cet effet, je souhaite prioriser la qualité le plus possible et encourager de petites entreprises.

  • Limiter mes visites sur les boutiques en ligne SEULEMENT lorsque j'ai un besoin spécifique qui est inscrit dans ma liste (voir plus bas pour les listes d'envies et leur fonctionnement).

  • Essayer de toujours réparer et/ou réutiliser le vêtement avant de m'en départir.

  • Aucun vêtement dans ma garde-robe avant l'arrivée du printemps. Si je décide d'en ajouter pour les autres saisons à venir, ce sera par réel besoin. Je me laisse une marge de manoeuvre, mais limitée.

  • COUDRE à partir des magnifiques tissus que j'ai acheté mais que je n'ai pas pris le temps de faire depuis que j'ai commencé mon emploi à temps plein.


POUR LES SOINS CORPORELLES


  • Terminer les produits que j'ai avant d'en fabriquer ou d'en acheter d'autres. Réévaluer si ce produit est un besoin réel à ma routine.

  • Pour ce qui est du maquillage, je suis très à l'aise avec ce que je possède et je permettrai de le renouveler en cas de besoin.

  • Privilégier comme à l'habitude les produits avec aucun ou peu d'emballage, sains pour le corps et l'environnement.

ACTIVITÉS CULTURELLES ET SPORTIVES



Pour notre famille, les activités physiques et culturelles sont très importantes, mais elles doivent avoir lieu en très grande majorité ensemble. Elles doivent nous permettre de passer du temps de qualité en famille.



  • Offrir aux enfants un choix d'activités sportives payantes. Les enfants pratiquent tout le judo depuis l'automne et ils adorent cela. Peut-être que nous ajouterons une autre activité ou sport, si cela ne chamboule pas trop la routine familiale, puisque toutes les activités sont à moins de cinq minutes de la maison ici.

  • Apporter nos lunchs en tout temps lors d'activités en dehors de la maison.

  • Prioriser les activités gratuites ou à faibles coûts: activités extérieures, prêt d'équipements, bain libre, etc.

  • Budgeter un montant par mois en prévision de payer pour les activités en question.

  • Se garder une journée de la fin de semaine, au minimum, sans activité organisée.


LES PASSE-TEMPS



J'ai réellement envie cette année d'être plus créative et d'utiliser cette créativité afin de créer et de transformer au lieu d'acheter. Dans l'optique d'être économe:

  • Je vais prioriser ce que j'ai déjà à la maison et ensuite je vais me tourner vers les magasins d'achats de seconde-main ou d'artisanats. Même chose pour les autres membres de notre famille.

  • Je vais tenter de terminer mes projets avant d'en commencer d'autres afin de ne pas me décourager et abandonner. Ceci est toujours d'actualité et je réalise que c'est une habitude que j'ai de visualiser des projets, d'en faire quelques fois et de passer à autre chose. Je souhaite être plus intentionnelle face à cette habitude, que je souhaite changer.

  • Je me garde une porte ouverte pour une inscription à un cours ou une activité créative.


AUTRES


  • On se permettra une sortie de couple de temps à autre. L'argent devra être disponible dans le compte à cet effet.

  • Une fois par mois, mon conjoint et moi pourront aller manger au restaurant pour le repas du midi avec nos collègues, si on le veut.

  • Quelques fois par année, nous irons chercher de la nourriture d'un restaurant pour manger en famille ou irons directement manger dans la salle à manger. Un budget devra être prévu à cet effet.

  • Nous irons possiblement en vacances au Québec cet été et je prévois faire quelques provisions de nourriture et de vêtements (en majorité pour les enfants) dans les friperies. Je vais mettre un montant à cet effet dans un compte.

BUTS ESPÉRÉS À LA FIN DE CETTE ANNÉE FRUGALE


  • Parvenir à découvrir et à explorer davantage nos passions.

  • Économiser au maximum et apprendre à regarder fructifier un montant d'argent pour plusieurs mois, voir des années.

  • Avoir un fond d'urgence approprié et mettre le plus d'argent de côté possible.

  • Reconnaître les avantages à vivre simplement et frugalement. Apprécier le fait que le consumérisme n'a plus la même emprise sur moi qu'avant.

  • Me permettre de contempler et apprécier ce que je possède déjà.

  • Apprendre à être patiente et me bâtir des outils, des moyens (tels que des listes et des questions spécifiques) afin d'apprendre à différencier mes réels besoins, de mes besoins impulsifs. Être davantage organisée dans me finances et être plus rigoureuse à les suivre au quotidien.

  • Un sentiment d'accomplissement et de fierté.

  • Montrer l'exemple à nos enfants, qui seront les décideurs de demain.


N.B: Toutes les "grandes lignes" de ce projet sont sujet à modification. Je vous tiendrez au couran


Et voilà les grandes lignes de cette année frugale 2022. Si vous en avez envie, je vous invite à faire le défi avec moi, que ce soit pour une semaine, un mois ou l'année au complet. (Voir plus bas pour le lien vers le groupe d'entraide sur Facebook)



Listes de besoins et d'envies 2022: Le fonctionnement


Comparativement à 2020, j'ai eu envie de me donner plus d'outils afin de pouvoir explorer mes besoins et mes envies. J'ai eu envie d'ajouter des listes. J'en aurai donc une mensuelle et une annuelle. À la fin du mois, je réviserai chacun de mes besoins afin de déterminer l'urgence et la nécessité de ces derniers. Les besoins et envies devront être décris de façon très détaillée. Je souhaite avec ces listes être capables de repousser les besoins et encore plus, les oublier. Si à la fin d'un mois je détermine, après réflexion que je suis prête à acheter l'objet ou l'expérience en question, je devrai aussi avoir le montant accumulé dans le compte à cet effet.





J'utilise la suite Office en ligne depuis des années que ce soit pour les documents Word ou Excel. C'est gratuit et facile d'utilisation.


Pour ce qui est du budget, j'avais comme projet de vous le présenter dans cet article de blog mais j'ai décidé que je lui dédierai un post complet, puisque je trouvais qu'établir les grandes lignes de mon projet (et du vôtre) ainsi que de réfléchir et préparer la liste des besoins et envies étaient suffisants.


Si l'envie vous le dit, nous avons un groupe d'entraide et de partage à ce sujet du Facebook: 2022, une année sans achat, ou presque. LOW Buy year. | Simplement Sarah


À très bientôt et bonnes réflexions!


Sarah


RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE