SEPTEMBRE: L'ÉPICERIE FRUGALE

Il y a déjà un moment dont j'ai envie de vous parler plus en détails de mon panier d'épicerie et de vous présenter ce qu'il y a au menu au courant des semaines de notre vie. Je ne trouvais simplement pas la façon de le faire sans que cela me prenne trop de temps. J'ai envie d'essayer de vous partager les cinq semaines de septembre sous forme de photos de mon menu ainsi que de ma liste et de mes factures.



Si vous avez lu mon dernier article de blog de juin, vous savez que le budget épicerie depuis le début de la pandémie a été mis de côté pour différentes raisons: syndrome de l'écureuil qui a peur d'en manquer, mise de côté de la liste d'épicerie et des menus, arrivée de l'été et des escapades en VR, etc. Durant cette période, nous avons tous subis d'énormes changements et je crois qu'il est important de ne pas trop juger nos gestes, même s'ils nous déçoivent , mais plutôt de les observer et d'en tirer des conclusions.


C'est dans la même optique que j'ai dû mettre en quelque sorte de côté mon mode de vie zéro-déchet. N'ayant pas d'épicerie à vocation écologique près de chez moi, j'ai malheureusement recommencé à acheter certains aliments emballés, ce qui a provoqué en moi (et encore à cette date) une certaine déception et de l'anxiété. J'ai dû faire le choix qui me semblait le plus logique: les épiceries à vocation zéro-déchet (sauf le Bulk Barn) sont de part et d'autre à environ une heure de voiture de la maison et je n'avais pas l'énergie de faire plusieurs commerces dans un climat stérile et anxiogène. Je suis certaine que vous comprendrez et je vous encourage à continuer tous les petits gestes du quotidien qui sont dans la mesure de votre contrôle pour diminuer notre impact écologique commun.


Un autre sujet que j'ai envie d'aborder en tant que future nutritionniste holistique est le montant alloué pour notre budget peut vous sembler élevé, mais que c'est dans mon devoir de m'assurer que les enfants (et les adultes) ont suffisamment de nutriments et de vitamines pour avoir l'énergie nécessaire pour être en bonne santé. Par contre, malgré le fait que j'essaie d'encourager le plus possible la culture biologique, je tiens à mentionner que je fais des choix et que tous les aliments achetés ne sont pas bios. Je prends soin de bien nettoyer avec du vinaigre et du bicarbonate de soude au besoin.


Nous faisons le choix de faire toutes nos collations nous-mêmes ce qui fait en sorte que nous sauvons énormément dans les coûts, les emballages et que l'on augmente l'apport nutritionnel. Je vous encourage à le faire, ne serait-ce qu'une seule recette par semaine, vous pouvez la doubler et congeler pour la semaine suivante! J'ai fait un article de blog sur comment minimiser les déchets dans les lunchs ( voiçi le lien Créer des boîtes è lunch saines et avec peu de déchets)



Pour ce qui est au menu, je fonctionne beaucoup avec ce que j'ai déjà dans mon garde-manger pour faire une bonne rotation et d'éviter le gaspillage alimentaire. J'ai fait une vidéo sur ma chaîne Youtube sur le sujet. Je la dépose en lien juste ici. J'ai aussi l'application Flashfood qui me permet de récupérer des aliments qui périmeront bientôt au supermarché à faible coût. J'adore sauver des aliments et particulièrement depuis que j'achète des produits emballés, ça met un baume sur mon coeur d'environnementaliste. Les collations que je fais sont assez répétitives, avec des variations. J'écoute les demandes de ma famille et j'essaie de rendre le tout le plus nutritif et agréable possible. Notre alimentation est végétalienne, mais parfois les garçons me demandent des oeufs alors je leur en achète une douzaine par mois je dirais, biologique et locale. On essaie aussi le plus possible d'éviter le gluten simplement car la digestion est plus facile, mais on en consomme aussi ici et là.


Sans plus tarder je vous présente le menu de la première semaine, tel quel, avant de faire les courses. Je vous mets aussi la facture ainsi que la liste après les courses. J'aime bien annoté les prix et les ajouts. Ça me permet de mémoriser les "bons prix".


J'ai établi notre budget hebdomadaire à environ 160-180$ tout dépendent des besoins.


Cette semaine sur l'application Flashfood, j'ai trouvé des saucisses Beyond Meat que j'ajouterai à ma sauce à spaghetti à la place de la végé-viande. Je n'économise pas réellement puisque les prix sont sensiblement les mêmes mais par contre je sauve un produit de la poubelle. J'ai aussi acheté trois grosses boîtes de pommes pour 4,47$! Je ferai de la compote de pommes durant les prochains jours que je congèlerai. Je ne sais pas si c'est juste en Colombie-Britannique, mais le prix de la compote de pommes a augmenté énormément au courant des derniers mois passant de 1,49$ à 2,50$. À la quantité que l'on mange à la maison, soit je n'en achète pas ou bien j'en fais moi-même une journée que je sais que l'on reste à la maison.








Parfois j'inscris des produits en ligne mais rendue à l'épicerie ils ne sont pas disponibles ou le prix est trop élevé. Je m'assure donc de penser ou de trouver à une alternative en cours de route! Par exemple, j'avais mis deux blocs de tofu sur la liste. Rendue au supermarché, le tofu biologique que j'achète habituellement n'était pas disponible alors j'avais dans mon panier deux blocs de tofu "traditionnels" sans OMG pour 5$. Quand je suis passée dans la rangée d'aliments naturels, j'ai vu le tofu bio germé, un seul bloc pour 3,78$. La quantité était moindre que si j'avais pris deux blocs comme j'avais choisi au départ. Par contre, si l'on comparait un bloc à l'autre, un seul bloc de tofu bio contenant 400g , comparativement au tofu traditionnel qui contenait 350g. J'avais besoin du premier bloc pour le pad thaï de mardi. J'avais de besoin du second bloc pour ajouter une seconde protéine à mon cari de pois chiches du vendredi. J'ai donc décidé que j'allais prendre le tofu bio et d'en couper le quart pour le conserver dans l'eau. Ceci n'est qu'un exemple de choix que je fais à toutes les semaines. Quand je peux et je trouve que mon choix est valable, je priorise le bio, sans me ruiner.


Je mets parfois des aliments en extra, si le budget me le permet je les ajoute à la fin. Cette semaine, je regarde l'huile d'olive que je sais que j'aurais de besoin probablement la semaine prochaine. Par contre, j'avais déjà le sirop d'érable ainsi que de l'huile de coco à acheter cette semaine alors je l'ai retirée à la caisse en voyant le montant final.



Malgré mon amour pour le Costco, j'essaie de restreindre le plus possible mes visites. C'est ce qui s'est passé cette semaine alors j'ai trouvé d'autres alternatives. Par exemple, j'achète le plus possible mes fruits congelés biologiques mais j'ai opté cette semaine pour les fruits imparfaits à la place.


Voici la liste d'épicerie de la semaine avant et après les courses. À droite, ce sont mes projets culinaires. Je ferai la salade de kale avec celui du jardin.



AVANT






APRÈS




Voici le contenu de mon épicerie de la semaine






Il manque les saucisses Beyond Meat sur cette photo.



Et aussi quelques petits trucs qu'un de mes garçons avait déjà rangé dans les armoires!




L'épicerie au total est arrivé à environ 187$. J'ai confiance que la semaine prochaine je serai plus autour du 160$.




Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser et je les aborderai au courant de la prochaine semaine!


À bientôt!


Sarah

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2020

 

 Par Simplement Sarah