VIE FRUGALE: minimiser les coûts, un geste à la fois.

Juin 2020. Premier article de blogue post-pandémie. Le mot est grand puisque nous ne sommes pas encore sortis de tout ça et encore moins des toutes les répercussions que cet évènement a pu avoir dans nos vies.


Nous avons tous vécu ce confinement bien différemment, à notre manière, du mieux qu'on le pouvait avec les moyens que nous avions. Ce fût une énorme adaptation pour plusieurs d'entre nous et en plus du stress émotif, beaucoup ont vécu un stress financier supplémentaire.


J'ai souvent pensé à notre situation d'avant et je me projetais moi, avec toutes mes dettes, qui vivait à fond sans penser au lendemain. Qu'aurais-je fais si j'avais perdu mon emploi? De combien je me serais endettée, encore, à être confinée à la maison? Si cette dure période m'a apporté son lot d'émotions, cette dernière a pu m'amener à être vraiment reconnaissante des choix que j'avais faits il y a quelques années.


Bien sûr, rien n'est parfait et je n'ai pas sû respecter mon budget d'épicerie pour aucune des semaines et je crois que pour plusieurs semaines encore, ce sera difficile. J'ai dû lâcher prise pour plusieurs raisons: l'accessibilité et l'incertitude des ressources alimentaires disponibles et variables à chaque semaine à l'épicerie, le stress provoqué à faire plusieurs magasins en une seule journée et le désir d'allonger l'écart entre les magasinages.


Puisque chaque personne a un cheminement différent et c'est ce qui fait l'unicité de notre parcours de vie, je tenais à mentionner que peu importe où vous en êtes dans vos réflexions, chaque étape est importante et égale. Si vous êtes en train de lire ce texte, c'est que vous avez un intérêt pour simplifier votre vie, ou du moins une curiosité et peut-être que les trucs mentionnés ci-bas vous parlerons dès le départ, ou peut-être bien que vous les faites déjà en partie ou en totalité. Peut-être aussi que vous n'en faites aucun. Ne vous culpabilisez pas! Parfois les idées ont besoin de faire leur chemin et s'adapter à la réalité de votre vie.


J'ai eu l'idée de vous partager quelques trucs dans différentes sphères de ma vie qui m'aident à garder mes dépenses au minimum. Rien de trop drastique. Plutôt, des petits gestes qui font en sorte que lorsqu'ils sont tous cumulés, ils peuvent permettre de sauver un important montant d'argent. Certains m'apportent énormément de bonheur et me permettent d'être plus présente au quotidien, certains m'apportent à pousser davantage mes limites et mes connaissances. Je ne connais pas tout mais j'ai une grande curiosité pour plusieurs (même énormément) de domaines dans la vie. Ça m'apporte à commencer plusieurs projets, mais à ne pas tous les terminer. Ça m'amène à adoucir mon perfectionnisme et à plutôt m'entourer de gens qui ont les connaissances et le désir de partager sur un sujet en particulier. En essayant plusieurs choses, ça me permet d'explorer mes passions et à me connaître davantage en laissant de côté temporairement ou de façon permanente ce qui ne me sert pas d'aucune façon dans le moment présent.




JARDIN


Je pense que c'est le truc frugal qui m'apporte le plus de bonheur! Il n'y a pas si longtemps, nos ancêtres dépendaient de leur potager pour survivre l'hiver. Il n'y avait ni supermarchés, ni services de livraison de nourriture à domicile. La nourriture servie à table était le fruit de beaucoup d'efforts constants sur une longue période de l'année. Je suis loin d'être une jardinière aguerrie. Par contre, j'ai la passion d'en apprendre toujours plus et c'est un domaine où l'on peut trouver des milliers de livres, blogues, pages Instagram et autres qui nous proposent tous et chacun leur manière de voir la culture d'un potager. Le bonheur dans tout ça, c'est que nos efforts sont très souvent récompensés par la récolte.


Manger sainement, biologique le plus possible, c'est un choix, mais c'est aussi un privilège. Partir ses propres semis au printemps, qui deviendront des plants qui pourront nourrir les membres de votre famille, c'est valorisant et c'est ULTRA économique, il suffit d'avoir une bonne planification. Nul besoin de partir le tout de façon très grandiose la première année: jardiner est un apprentissage d'une vie. Un simple plant de tomates cerises peut suffir à éveiller votre amour pour la culture maraîchère! Si vous ne vous sentez pas d'attaque à partir vos propres semis, les centres jardins offrent également des petits plants prêts à être mis en terre et même si ce ne sera pas autant économique que les semis, ça en vaut la peine et ça pourra vous aider à prendre confiance en vous et en vos capacités.


Vous avez un espace restreint? Sachez que tout en possible. Par exemple, nous vivons présentement dans une maison de ville où le balcon fait face au Nord donc je n'avais aucune possibilité de faire grandir mes semis en pots à l'arrière. J'ai donc opter pour les mettre à l'avant, où notre voiture est stationnée. L'espace est restreint, mais j'ai réussi à maximiser afin de profiter de tout l'espace disponible.




DANS LA CUISINE


-La liste d'épicerie et la planification des repas


Ce n'est certainement pas la première fois que je le dis, mais une liste d'épicerie et un "plan de match" pour les repas de la semaine est vraiment la clé, si l'on souhaite économiser ou du moins respecter notre budget alimentaire. Je dois l'avouer, j'ai complètement mis de côté pour notre famille ce truc durant le confinement et je suis en paix avec ça. Par contre, je suis maintenant prête à recommencer à surveiller davantage les spéciaux et utiliser les ingrédients qui sont restés inutilisés dans le garde-manger.


Si le sujet vous intéresse, je mets un billet de blogue que j'ai fait précédemment: www.simplsarah.com/single-post/10vegesansseruiner




-Faire soi-même


Parfois le temps est de l'argent, mais parfois le temps en vaut l'argent aussi. Il faut toujours calculer si le temps en vaut la peine lorsque l'on s'embarque dans des projets. Par exemple, faire son propre pain est pour moi un pur bonheur. Par contre, au quotidien, il m'apporte personnellement un fardeau et je n'aime pas me sentir "forcée" à répéter cette tâche qui revient assez régulièrement. Par contre, je n'aime pas acheter du pain dans les commerces car je trouve le prix exorbitant. Nous avons ainsi opter pour nous procurer une machine à pain. Elle a rapidement été rentabilisée et c'était le parfait compromis: je pouvais offrir un pain maison à ma famille en gardant les coûts vraiment bas. On en retrouve souvent dans les magasins d'occasion, quasiment neuves! Le yogourt est aussi très économique à faire soi-même et c'est que nous faisions lorsque nous étions végétariens. Par contre, je n'ai malheureusement pas trouvé de bonnes recettes de yogourts maison végétaliens (si vous êtes en possession de celle-ci, n'hésitez surtout pas à me la partager).


-Réutiliser et conserver


Peut-être que vous me trouverez un peu étrange, mais un de mes trucs pour économiser est d'infuser à nouveau mes sachets et infusions de thé ou de tisanes. Lorsque j'ai fait le sondage sur mon compte Instagram, j'ai été agréablement surprise de savoir que je n'étais pas la seule à faire ce truc. Je souhaitais le mettre ici afin de mentionner que si vous le faites, vous n'êtes pas la seule et si vous n'y avez jamais pensé, voilà un bon moment pour l'essayer! Pensez-y bien: une boîte de sachets me coûte en moyenne 5 à 6$ pour une vingtaine de sachets. Si je réutilise tous ces sachets deux fois, je double le délai avant d'avoir à en racheter en ne faisant qu'un seul petit geste. C'est le même principe pour la boule à thé, que j'utilise aussi régulièrement!


Dans la même optique, je conserve le reste de mon café de ma cafetière au réfrigérateur pour me faire un café glacé plus tard dans la journée, ou le lendemain.


-Prendre l'aliment dans sa globalité


Éviter au maximum le gaspillage est vraiment une priorité pour notre famille pour diverses raisons. Je pense que c'est un privilège de se permettre de gaspiller des aliments. Que cela arrive à l'occasion, c'est fort possible, mais si vous sentez que ça vous arrive plus souvent que vous le souhaiteriez, il serait peut-être important d'envisager de nouvelles solutions. Je vous partage quelques trucs:


- Je collecte le zeste des agrumes dans un pot dans le congélateur lorsque la recette ne nécessite que le jus.

- Dans le doute que j'utiliserai une sauce, un pain ou un reste de pâtes, je congèle!

- Lorsque je fais mon lait végétal, par exemple celui d'avoine, je conserve la pulpe ( ce qui reste dans mon tamis après avoir filtré ) et je l'utilise dans des recettes de muffins ou de galettes en diminuant un peu la quantité de farine et de liquide nécéssaire.



DANS LA MAISON



-Diminuer ses possessions


Je suis certaine que ce n'est pas la première fois que vous l'entendez ce truc-ci. Ma façon de voir les choses est bien simple: plus je possède d'objets autour de moi, plus la maintenance est élevée. Il y a plus de chance que quelque chose brise donc je devrai payer pour le réparer ou le jeter. Faire un ménage complet de son espace et déterminer son degré d'attachement à posséder un objet versus la probabilité de devoir le faire réparer versus l'utilité qu'on en fait réellement peut répondre à bien des questionnements. À mon humble opinion, tout est dans l'équilibre ou du moins, se rapprocher le plus de celle-ci pour posséder ce dont on a réellement de besoin, sans toutefois se sentir privé de quoique ce soi. C'est un travail en continuelle évolution.



-Une attention particulière aux vêtements


Comme mentionné juste en haut, il est important pour moi de posséder ce que l'on aime et ce qui nous convient pour nous. Ça inclut la garde-robe aussi. J'adore acheter mes vêtements ainsi que ceux de tous les membres de ma famille dans les friperies. Je trouve personnellement que c'est ce qu'il y a de plus écologique ET économique. Par contre, je fais toujours attention à la qualité des vêtements qui entrent dans la maison. Je m'assure également d'en faire plusieurs usages. Par exemple, lorsque les pantalons de mes enfants sont troués aux genoux, je les coupe et j'en fais des bermudas. Je m'assure de réparer les vêtements au fur et à la mesure pour ne pas perdre le fil. Plusieurs tutoriels sont disponibles sur Youtube afin d'apprendre les techniques de base. Mieux encore, peut-être que vous avez quelqu'un près de vous qui aurait un peu de temps pour vous le montrer? À chaque fois que vous payez pour faire faire un bas de pantalon par exemple, c'est de l'argent que vous pourriez utiliser pour vous procurer une machine à coudre usagée.



-Vérifier sa consommation d'électricité et modifier au besoin


Puisque nous essayons de posséder le moins de vêtements possibles tout en les conservant le plus longtemps, je lave toujours à l'eau froide et le plus souvent que je peux à cycle délicat. Puisque je n'ai pas accès à une corde à linge, j'ai investi dans l'achat de deux grands séchoirs à vêtements, à la place de mettre le tout dans la sécheuse. Il est certain que c'est un peu moins rapide que de faire sécher par culbutage. Par contre, cette méthode a plusieurs avantages: j'économise de l'électricité, j'allonge la durée de mes vêtements et cette méthode me sert aussi d'humidificateur de pièces, l'hiver, quand le chauffage est allumé.



REGARDER AUTOUR DE SOI



Souvent, je trouve qu'il peut être facile de se laisser emporter dans le tourbillon de la consommation. Parfois c'est visible, parfois c'est plus sournois.


Regardez autour de vous. Beaucoup de choses existent déjà et n'attendent qu'à vous offrir du bonheur: un bouquet de fleurs sauvages, une plante dans la maison qui vous offrirait la possibilité de la propager et de l'offrir comme attention à quelqu'un (ou à garder pour soi, on a jamais trop de plantes, n'est-ce pas?)ou un projet ou un livre inachevé qui pèse dans votre liste de trucs non terminés.


SE PROTÉGER


J'adore les réseaux sociaux. C'est une façon pour moi de partager et s'échanger, d'apprendre et de découvrir. Par contre, c'est aussi très facile de tomber dans la création de besoin et de se comparer aux autres. J'essaie de me protéger le plus possible en choisissant minutieusement les personnes et entreprises qui défilent sur mon téléphone.




C'est ce qui conclut mes quelques trucs qui me permettent de vivre plus frugalement au quotidien. Je vous invite à partager les vôtres en commentaires!

RECENT POSTS
SEARCH BY TAGS
ARCHIVE
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2020

 

 Par Simplement Sarah